Guide du courtier

Quels avantages de passer par un courtier en multirisque professionnel ?

L’assurance multirisque professionnelle est un contrat global qui intègre un certain nombre de garanties prémunissant l’entreprise des risques auxquels elle s’expose. Compte tenu de son importance, tant au niveau des enjeux que du tarif, l’assurance multirisque professionnelle doit être choisie de manière réfléchie. Pour aider les professionnels, il existe des intermédiaires capables de les mettre en relation avec les meilleures compagnies d’assurance, de les conseiller et de négocier les offres à leurs places dont le courtier. Quels sont les avantages d’un courtier en multirisque professionnelle ? Réponse.

Courtier en multirisque professionnelle : ses missions

Le courtier en assurance multirisque professionnelle est un courtier spécialisé dans les assurances professionnelles et qui sert d’intermédiaire entre une entreprise et une compagnie d’assurance proposant les couvertures souhaitées. Inscrit au registre du commerce et des sociétés, le courtier en assurance est chargé de rechercher pour son client le contrat de multirisque professionnelle adapté à ses besoins. Par la même occasion, le courtier négocie les conditions tarifaires en mettant en concurrence les organismes d’assurance professionnelle. Dans le cadre de sa mission, le courtier va diagnostiquer la situation de l’entreprise qui a fait appel à lui afin de connaitre ses besoins et concevoir les contrats avec elle. Il accompagne l’entreprise depuis la recherche de l’offre idéale jusqu’à sa signature et même lors d’une éventuelle demande d’indemnisation. Il est également en mesure de suivre l’évolution de l’entreprise afin de lui proposer une nouvelle couverture plus en accord avec ses nouveaux besoins. À noter que le courtier ne vend pas de contrat de multirisque professionnelle. Il aide tout simplement les professionnels à formuler leurs besoins et les oriente dans leur choix. Si sa mission s’apparente à celle d’un comparateur de multirisque professionnelle, le courtier se distingue par sa capacité de négociation.

Pour quelles raisons faire appel à un courtier en multirisque professionnelle ?

Le recours au courtier en multirisque professionnelle offre plusieurs avantages à l’entreprise, à commencer par un gain de temps non négligeable. Dans la mesure où le courtier gère tout le dossier, depuis son montage à la recherche de l’offre en passant par la négociation, l’entreprise peut se concentrer entièrement dans l’exploitation de son activité. Le courtier est aussi en mesure de faire réaliser des économies à l’entreprise grâce à sa connaissance du marché des assurances professionnelles et ses acteurs. En orientant son client vers l’organisme le mieux à même de lui proposer la meilleure offre, le courtier peut lui obtenir des prix intéressants. Grâce à son expertise, le courtier saura trouver des arguments imparables pour défendre la cause de son client. Ainsi, il aura la possibilité de lui décrocher un contrat au meilleur prix avec des conditions de prise en charge plus avantageuses. Par ailleurs, le courtier peut répondre à tous les questionnements du professionnel et sera disponible en cas de besoin. En plus de s’occuper de la recherche de la meilleure offre de multirisque professionnelle, il propose divers services supplémentaires sur le plan administratif et juridique.

Combien coûte le courtier en multirisque professionnelle ?

Par crainte des frais de courtage, les entreprises hésitent parfois à faire appel au courtier en multirisque professionnelle. En effet, il est difficile de connaitre de manière exacte le mode de rémunération de ces professionnels. En apparence, ils sont rémunérés sous forme de commission par la compagnie d’assurance dont le contrat a été signé. Ainsi, il ne sera payé que si son client signe un contrat d’assurance multirisque professionnelle. Mais en réalité, la rémunération du courtier est comprise dans la prime d’assurance réglée par l’entreprise. Il peut convenir avec la compagnie d’assurance d’un versement de somme fixe ou d’un versement au pourcentage du prix de l’assurance multirisque professionnelle signée.