Guide du courtier

Comment calculer un rachat de crédit ?

calcul

Après avoir contracté plusieurs crédits, auparavant bien assumés, un accident de la vie fait que vous avez du mal à rembourser toutes vos mensualités. Passer par un rachat de crédit est sans doute possible, mais comment savoir si vous remplissez toutes les conditions ?

Qui peut prétendre à un rachat de crédit ?

En principe, toute personne majeure, en France, pour peu qu’elle ait contracté plusieurs crédits, à hauteur minimal de 1 500 euros peut demander à bénéficier d’un rachat de crédit. Il faut aussi que les diverses échéances n’arrivent pas à leur terme.

Le rachat consiste à regrouper, grâce à un nouveau contrat, l’ensemble ou une partie des crédits auparavant souscrits. Le nouveau contrat propose une mensualité unique, avec un taux fixe et le remboursement se fait sur une durée plus longue.

Pourtant, il faut pouvoir répondre à deux conditions, au moins, pour pouvoir demander un rachat de crédit. Premièrement, la personne qui s’engage auprès d’un organisme de crédit ou une banque, doit être à même de rembourser, mensuellement, la somme demandée.

Enfin, il existe une limite d’âge, calculée sur le terme du contrat, et qui est fixée, en général, à 75 ans. Cette limite pouvant être repoussée, si la personne est propriétaire.

Comment calculer le rachat de crédit ?

Pour savoir si vous pouvez demander un rachat de crédit, il faut vous munir de toutes les pièces justificatives inhérentes à vos différents crédits. Vous seront demandés : les montants, les taux, la mensualité que vous devez rembourser.

Comme vos crédits ont déjà été remboursés en partie, on parle ici du capital restant dû.  L’organisme qui serait susceptible de procéder au rachat doit avoir tous ces éléments, mais pas seulement.

Vous devrez lui fournir des documents relatifs à vos revenus, mais aussi aux charges courantes. Il s’agit, pour l’entité financière de calculer le reste à vivre, et de considérer votre taux d’endettement. Ce dernier ne doit pas dépasser 33%, soit un tiers des revenus du ménage.

Enfin, d’autres frais sont à prendre à considération : le fait de contracter une nouvelle assurance, dont le montant sera déterminé par plusieurs facteurs, dont l’âge et l’état de santé de la personne, mais aussi les frais de dossier ou encore les pénalités pour remboursement anticipé.

Quels avantages à souscrire un nouveau contrat de prêt ?

Payer une seule mensualité, sur une durée beaucoup plus longue et ce, avec un taux fixe, voilà qui peut séduire les ménages en difficulté ou les personnes qui souhaitent avoir un rachat de crédit pour se tourner vers d’autres projets, et donc pouvoir contracter un nouveau crédit.

Le fait de passer par un autre établissement que le premier, quelquefois, peut avoir des conséquences positives sur certains éléments du dossier.

Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un négociateur, vous pouvez vous tourner vers un courtier. En effet, l’IOB (Intermédiaire en Opérations Bancaires), grâce à son expérience dans le domaine de la finance, peut vous aider à élaborer votre dossier, et trouver l’offre la plus adaptée à votre situation.

JUSQUE -60% SUR VOS MENSUALITÉS
Simulation gratuite & sans engagement, résultat immédiat