Guide du courtier

Comment financer une extension ?

extension

Quand on est propriétaire, on voudrait pouvoir pousser les murs pour avoir plus de place dans sa maison. Chambre pour son ado, pour un nouveau bébé ou encore chambre d’amis, les désirs sont nombreux et légitimes. Comment faire pour ne pas être obligés de déménager ? Opter pour une extension est une bonne idée. Encore faut-il pouvoir financer sa construction.

Quel est le type de crédit que je peux demander pour financer une extension ?

Permettant de gagner des mètres carrés et de réaliser une belle plus-value en cas de revente, la construction d’une extension est souvent envisagée. Surtout qu’il existe des modèles en kit qui permettent de faire des économies d’énergie. Mais tout cela représente néanmoins un coût. Il sera sans doute nécessaire d’opter pour un crédit. Qu’allez-vous choisir pour financer votre extension ? Le crédit personnel, car vous êtes un as du bricolage et que vous allez monter cette extension en deux temps, trois mouvements ? Le crédit à demander sera moins cher et vous pourrez réaliser vos travaux vous-même. Aucun document ne vous sera demandé, par la banque ou l’organisme de crédit.

Au contraire, allez-vous miser sur la tranquillité d’esprit et demander à une entreprise spécialisée de réaliser la construction de votre extension ? Dans ce cas, le crédit travaux affecté vous offre une garantie en cas de problème : il peut être annulé. Mais il vous faudra, en contrepartie, fournir des documents y afférant avant et après votre demande de crédit (des devis et des factures).

J’ai plusieurs crédits en cours, va-t-on me dire non pour un nouveau crédit travaux ?

Si vous avez plusieurs crédits en cours, vous devez vous interroger sur votre capacité d’endettement. Tout crédit contracté doit être remboursé en intégralité. Pourtant, il existe des solutions, si vous avez peur de ne pas pouvoir honorer vos dettes mensuelles, en signant un nouveau contrat de prêt pour vos travaux : passer par un rachat de vos crédits en cours.

Pour cela, rapprochez-vous d’une banque ou d’une société de crédit. Si votre dossier est accepté, elle rachètera les crédits concernés et englobera le prêt travaux dans un nouveau contrat. Mensualité unique, durée de remboursement plus longue, cela permet de ne pas renoncer à ses projets, tout en restant vigilant sur la tenue de son budget familial.

Quelles sont les données prises en compte pour un rachat de crédit ?

Pour savoir s’il est possible de regrouper ses crédits, vous pouvez contacter un courtier en crédit. Mais il est possible d’utiliser un simulateur sur internet, pour avoir une idée. Pour cela, munissez-vous de tous les documents nécessaires. Vous allez devoir renseigner vos revenus et vos diverses charges fixes.

Ensuite, il faudra donner tous les détails concernant les crédits en cours que vous souhaitez faire racheter (la durée, le montant de la mensualité etc…). Il est bien entendu clair que vous devez notifier que vous souhaitez rajouter un nouveau crédit pour votre extension. En fonction de tout cela, le simulateur vous indique si, a priori, l’opération de rachat est possible et quel sera le montant de votre future et unique échéance.