Guide du courtier

Obtention de crédit sans ouverture de compte

prêt

Quand on a besoin de contracter un crédit, le premier réflexe est de solliciter sa banque. C’est un établissement connu, dans lequel on a son compte courant. Mais de plus en plus de français comprennent l’intérêt d’effectuer un comparatif, afin de trouver la meilleure offre, plus adaptée et surtout moins chère. Mais peut-on obtenir un crédit sans ouvrir un compte ?

Suis-je tenu d’ouvrir un compte dans l’établissement bancaire qui m’a accordé un prêt ?

Il n’y a aucune obligation de placer le montant de son salaire dans la banque avec laquelle on vient de contracter un crédit, sauf si le contrat d’offre de prêt le stipule !

En effet, selon les contrats, il est possible de bénéficier d’un crédit, sans pour autant placer son argent dans la banque, par ailleurs. Il est donc important de le vérifier, en relisant scrupuleusement votre dossier.

Cette pratique étant peu courante, beaucoup de français ignorent qu’ils ont le choix de ne pas le faire. Cependant, attention, il peut être compliqué de convaincre une banque de prêter de l’argent alors qu’elle n’a aucun compte à votre nom dans son établissement et qu’elle ne peut donc pas vérifier votre solvabilité et vos historiques bancaires.

Comment fait la banque pour convaincre un client d’ouvrir un compte, en cas de demande de crédit ?

Afin de vous décider à domicilier vos revenus dans son établissement, la banque peut vous offrir une contrepartie. C’est à ce moment qu’il est possible de réaliser des économies substantielles. D’autant que si vous avez opté pour une banque autre que la vôtre, c’est sans doute parce que l’offre qu’elle proposait était plus attractive.

La banque peut vous proposer, alors un taux de prêt qui serait encore revu à la baisse. Ou de réviser les frais inhérents à l’ouverture mais aussi à la gestion de votre compte. Si vous optez pour cette solution, cet accord passé avec la banque doit être mentionné sur le contrat de prêt.

Le particulier qui aurait décidé de choisir cette solution n’est pourtant pas lié à cette banque pendant toute la durée de remboursement du prêt. La domiciliation ne sera plus obligatoire après un délai de dix ans.

Passé ce délai, il appartiendra de répondre positivement ou non à la nouvelle offre de la banque. Dans la négative, il pourra domicilier ses revenus dans un autre établissement qui aura su lui présenter plus d’avantages, sans pour autant perdre ceux qu’il avait acquis à la signature du précédent contrat.

Changer de banque avec un crédit en cours, est-ce facile ?

Rien n’empêche le consommateur d’opter pour un autre établissement, dès lors que les offres proposées sont plus à son avantage.

Pour la nouvelle banque, c’est l’occasion d’avoir un nouveau client avec un crédit en cours, dont l’échéance est encore loin. Si la personne a, en effet, décidé de quitter l’ancienne banque au bout de 10 ans ; sachant qu’un prêt court sur 15 ou 20 ans, en moyenne, chaque partie se trouve gagnante.