Guide du courtier
courtier gratuit

Courtier immobilier gratuit : comment ça marche ?

On parle de plus en plus de courtiers en prêt immobiliers gratuits mais est-ce véritablement gratuit ? Comment fonctionne un courtier gratuit ? Enfin, quelle est la différence avec un courtier classique ? On vous explique tout.

Principe du courtier immobilier gratuit

De nouveaux acteurs sont venus se positionner sur le marché du prêt immobilier comme étant des courtiers gratuits, une communication qui a forcément attiré l’intérêt des emprunteurs afin de souscrire à une offre de prêt à l’habitat. Il faut savoir que le concept de courtier immobilier gratuit ne signifie pas pour autant que le service proposé à l’emprunteur est sans frais. Les cabinets de courtage classique vont tout simplement se rémunérer sur le montant du financement de prêt immobilier. Ils vont percevoir une commission sur le montant du financement de la part de la banque et ces derniers vont également facturer des frais de dossier à l’emprunteur. Le courtier perçoit donc des honoraires liés à son activité de courtier ainsi qu’un mandat de la part de l’établissement de crédit.

Le courtier gratuit ne facture aucun honoraire à l’emprunteur, il va simplement percevoir le mandat de la banque calculé par rapport à un pourcentage sur le prêt immobilier financé. Il faut savoir que le montant du mandat se sera finalement payé par l’emprunteur. En effet, le pourcentage du mandat calculé sur le montant du prêt immobilier est inclus dans le coût total du crédit par la banque. Par conséquent, on ne peut pas forcément employer le terme de gratuité dans le cadre d’une activité de courtage. Le courtier sera bel et bien rémunéré sauf qu’il ne facturera rien directement au client.

Comment fonctionne le courtier gratuit ?

Le courtier gratuit en prêt immobilier va fonctionner exactement de la même façon qu’un courtier classique. C’est-à-dire qu’il va devoir être inscrit à l’ORIAS en qualité d’intermédiaire de banque et faire preuve d’une expérience ou d’une formation de 6 mois minimum dans le domaine de la finance. Ce n’est qu’après respect de la législation qu’il pourra proposer ses services de courtier en prêt immobilier. Le courtier gratuit va donc proposer son service aux emprunteurs souhaitant démarcher différentes banques dans le cadre d’une acquisition immobilière. Il va effectuer tout le travail d’instruction et d’analyse du dossier afin de l’orienter par la suite vers les banques et établissements de crédit pouvons répondre favorablement à la demande de prêt.

Après sélection d’une offre de contrat de crédit répondant à ses besoins, l’emprunteur sera généralement convié à un rendez-vous au sein de l’agence bancaire afin de signer le contrat de prêt immobilier. Après signature et respect du délai de réflexion obligatoire de 11 jours calendaires, le déblocage des fonds pourra avoir lieu auprès du notaire, permettant ainsi à l’acheteur de devenir propriétaire du bien immobilier. C’est au moment du déblocage des fonds que la commission du courtier gratuit sera versée. Il faut savoir que le pourcentage de ce mandat est précisé dans le contrat de prêt immobilier. Rien ne sera facturé directement à l’emprunteur de la part du courtier.

DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER