Guide du courtier

Prêt immobilier après 50 ans : est-ce possible ?

seniors

Il est possible de contracter un prêt immobilier à partir de 18 ans, soit la majorité en France. Mais existe-t-il un âge limite pour ce type de démarche ?

Je veux acheter un bien immobilier,  j’ai 50 ans, ai-je une chance ?

Si vous avez éprouvez l’envie d’acheter une maison ou un appartement à l’approche de la cinquantaine, n’attendez pas. Il est possible de pouvoir obtenir une réponse positive, mais certaines banques seront plus rétives. Il faut comprendre que l’établissement financier va prendre en compte l’âge que vous aurez, en fin de prêt.

Au-delà de l’âge du demandeur, ce que la banque regarde, c’est la capacité d’emprunt et le taux d’endettement. Vos ressources, mais aussi la nature et le montant de vos charges mensuelles vont donc faire l’objet d’un examen minutieux, pour savoir si les traites pourront être honorées.

Quel est le meilleur crédit immobilier à souscrire après 50 ans ?

L’allongement de la durée de la vie fait que désormais 50 ans n’est que la moitié de la vie. Même si la banque est consciente de cela et voit de plus en plus venir à elle ce type de public, elle anticipe surtout les risques qu’implique le fait de prendre de l’âge.

Il faut, malgré des ressources et des charges acceptables, qu’elle soit certaine d’être remboursée et ce, jusqu’au terme indiqué sur le contrat de prêt.

Il faut donc déjà envisager la retraite et la diminution des revenus. C’est pourquoi il semble judicieux d’opter, après 50 ans, pour un crédit immobilier à paliers. Ce prêt offre la possibilité de changer le montant des mensualités, en prenant en compte le moment du départ en retraite. Au démarrage, quand la personne est en activité, les mensualités sont plus élevées. Ensuite, quand les revenus diminuent, le montant des échéances s’adapte.

Assurance emprunteur : la chose à ne pas négliger dans le prêt immobilier

Autre élément à ne pas négliger : l’assurance emprunteur. Cette garantie que demande de souscrire la banque permet de passer le relais à un organisme (la banque elle-même, si l’on a opté pour l’assurance groupe, ou une agence d’assurance extérieure) si un accident de la vie vous empêche de rembourser les traites du bien. On parle bien entendu de situations graves, comme un décès, une maladie ou un accident ayant rendu le souscripteur invalide ou dans l’incapacité de travailler.

Le montant de l’assurance emprunteur n’est pas le même que l’on ait 20 ans ou 50. Là encore, l’organisme estime que l’âge augmente les risques de contracter une maladie. Les mensualités à payer seront donc un peu plus élevées. Avoir une bonne hygiène de vie peut vous permettre de la faire baisser un peu.

Il est très important d’effectuer un comparatif, pour ne pas payer trop cher. L’important est de se conformer aux garanties que vous demande la banque (celles qui se retrouvent sur le contrat d’assurance groupe qu’elle est tenue de vous présenter). Si vous avez besoin d’aide pour trouver la meilleure offre de crédit et d’assurance emprunteur, il est tout à fait possible de vous faire assister par un courtier en crédit immobilier.