Guide du courtier

Prêt immobilier pour enseignant : quelles conditions ?

enseignant

Enseigner est, selon le vieil adage, le plus beau métier du monde. Il faut rajouter quelques privilèges qui ne sont pas à négliger, surtout quand on souhaite devenir propriétaire. Le statut de fonctionnaire de l’éducation nationale peut vous permettre d’ouvrir certaines portes. Nous vous expliquons pourquoi.

Enseignants : quels avantages quand on veut obtenir un prêt immobilier ?

En tant que fonctionnaire, vous avez la sécurité de l’emploi. Une qualité très recherchée par les banques qui se montrent alors moins frileuses pour accorder un prêt, même de longue durée. Il existe des crédits immobiliers, mais aussi des produits d’assurance qui ont été spécifiquement créés pour le statut des fonctionnaires.

Un enseignant doit être mobile pour trouver un poste. Il est donc possible d’être muté ou, si l’on vient de sortir de l’école, d’être affecté à un nouvel endroit. Il faut alors envisager d’acheter ailleurs. Pour ces cas spécifiques, il est possible pour les enseignants de prétendre au PTZ ; le Prêt à Taux Zéro. Cela est propre aux enseignants.

Les autres fonctionnaires (policiers, fonctionnaires hospitaliers…) ne peuvent y prétendre qu’à certaines conditions qui sont nettement plus drastiques. Ce prêt de 30 000 euros maximum est cumulable à un prêt classique.

Autre bonne nouvelle, les enseignants souhaitant acheter un bien peuvent demander un lissage de leur prêt, et ce, en ajustant leurs mensualités. Il devient ainsi plus facile de gérer son budget.

Quelles sont les conditions d’achat immobilier quand on est enseignant ?

La sécurité de l’emploi ne rime pas forcément avec un salaire élevé. Cela peut être un frein avec une banque un peu tatillonne sur ce point. Qu’à cela ne tienne, vous n’êtes pas tenu(e) de vous tourner vers une banque classique si vous ne trouvez pas d’offre qui vous séduise. Vous pouvez trouver des établissements qui se spécialisent dans l’octroi de prêts pour les agents de la fonction publique dont vous faites partie.

Quant aux conditions, elles ne diffèrent pas de celles demandées aux autres candidats à l’achat ; même non fonctionnaires. Si vos ressources, nous l’avons vu et surtout leur nature est un vrai point fort, ce n’est pas uniquement cela que va retenir un banquier, lors de l’étude de votre demande.

Il va également regarder l’ensemble des charges. Celles-ci peuvent peser lourd dans un budget mensuel et cela impacte le taux d’endettement. Pour savoir si vous pouvez avoir un prêt, c’est très simple : calculez la différence entre vos ressources et vos charges. Si votre taux d’endettement est inférieur à 33%, vos chances de devenir propriétaires augmentent considérablement.

Entre les cours en classe et ceux à préparer chez vous, votre emploi du temps d’enseignant est bien rempli. Vous n’avez sans doute pas assez de temps pour effectuer un comparatif entre toutes les offres bancaires. Or, il est primordial de passer par cette étape pour faire le bon choix. Pourquoi ne pas déléguer ce travail de recherche et le démarchage des banques à un courtier en crédit immobilier ?