Guide du courtier

Devenir propriétaire avec un seul salaire

pret immobilier

Avoir un seul salaire en CDI peut suffire à obtenir un prêt immobilier auprès des banques et donc à devenir propriétaire. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Un seul CDI et un seul salaire pour un projet immobilier

Le salaire et plus largement les revenus du foyer sont l’élément clé dans une demande de financement, surtout dans le cadre d’un projet immobilier. La banque va se baser sur les revenus du foyer pour calculer son endettement maximal et ensuite accorder un emprunt, il faut donc évaluer la capacité de remboursement du foyer en tenant compte du salaire, des charges en cours et aussi des crédits déjà en cours de remboursement. Lorsqu’un seul CDI et un seul salaire ne peut être pris en compte, la banque va s’adapter à la situation du ménage et calculer le montant qu’il sera possible d’accorder en fonction de l’endettement maximal du foyer.

A titre d’exemple, un emprunteur percevant un salaire de 1300 euros peut rembourser jusque 429 euros de mensualités, pour un emprunteur ayant un salaire de 2000 euros, le montant maximal des mensualités ne pourra pas dépasser 660 euros. Il faut donc tenir compte de l’endettement maximal de 33% autorisé par les banques pour obtenir un prêt immobilier. L’obtention du financement va surtout se jouer sur la durée de remboursement, si le montant est insuffisant, alors la banque proposera d’allonger la durée sur 25 ans ou 30 ans. Il est par ailleurs utile de savoir que certaines banques proposent du prêt immobilier sur 35 ans.

Bon à savoir : lorsque l’on est en concubinage, pacsés ou mariés avec un seul salaire pris en compte, les deux emprunteurs sont solidaires de la dette, c’est-à-dire qu’ils seront tous deux inscrits sur le contrat de prêt immobilier, même si le salaire du co-emprunteur n’est pas pris en compte ou n’existe pas.

Obtenir un prêt immobilier avec un seul salaire

Avoir un seul salaire n’est donc pas un frein à l’obtention d’un prêt immobilier, même si deux personnes et éventuellement des enfants sont comptabilisés au sein du foyer. C’est essentiellement la capacité à rembourser la dette qui suffira à convaincre les banques. Il faut savoir que les banques vont accorder un prêt immobilier en exigeant certaines conditions, la première étant naturellement d’avoir un contrat en CDI (ou fonctionnaire, retraité). Il faut également présenter les trois derniers relevés de compte sans trop d’irrégularités (retard de paiement, découvert) et avoir un endettement compatible, la limite étant de 33%. Enfin, la banque va exiger une garantie, soit par hypothèque sur le bien immobilier, soit sous forme de caution par une société de cautionnement.

Il est donc vivement conseillé aux emprunteurs n’ayant qu’un seul salaire de recourir à un comparateur de prêt immobilier, ce simulateur permet d’obtenir très rapidement un premier avis de faisabilité et de valider ou non le projet d’accession à la propriété. Le simulateur va permettre d’informer l’emprunteur de la mensualité qui est proposées, du taux (TAEG) et la durée de remboursement, le tout accompagné du coût total du crédit. Ces éléments vont permettre ensuite à l’emprunteur d’obtenir une offre de contrat de crédit, laquelle permettra après signature et déblocage des fonds de devenir propriétaire.